logo academy

LUNA : comment fonctionne la cryptomonnaie de Terra

27 décembre, 2021
10 min
LUNA : comment fonctionne la cryptomonnaie de Terra
débutant
Tu apprendras

    En Mai 2022, un effondrement de l’écosystème de Terra a eu lieu, entraînant des répercussions négatives pour TerraUSD et LUNA. Cet article a été rédigé avant que cet événement se soit déroulé. Avant de le lire, nous te conseillons de faire plus de recherches sur la situation et de rester à jour sur les nouvelles.
    En général, les articles de Young Platform sont uniquement à titre informatif, et ne constituent pas de conseils financiers.

    La cryptomonnaie LUNA est basée sur Terra, une blockchain construite avec la technologie Cosmos, et dont le but est de faciliter les paiements décentralisés de toutes sortes partout sur la planète. 

    Pour faire cela, elle ne se contente non seulement de fournir une blockchain rapide avec de faibles commissions, mais développe également un système pour créer des stablecoin ancrées sur n’importe quelle monnaie fiduciaire, sans avoir besoin de réserves. 

    Les protocoles de prêt et de yield farming font également partie du système de base, mais son écosystème est encore plus vaste et offrira, dans le temps, des solutions pour tous les services DeFi.

    terra luna crypto creer fondateur

    La cryptomonnaie LUNA au centre de l’univers Terra

    Au cœur de la blockchain et de l’ensemble de l’écosystème Terra se trouve la cryptomonnaie LUNA.

    LUNA est utilisée comme garantie pour participer au réseau Terra en tant que valideurs de transactions ou pour voter sur des propositions de gouvernance.

    À ces fins, LUNA peut être mise en jeu, comme dans toute blockchain Proof-of-Stake.

    Terra Station est le portefeuille créé par l’équipe Terra qui prend en charge le staking de tous les actifs natifs de Terra.

    Compte tenu du système de staking, LUNA peut exister selon 3 états, appelés « phases » par les développeurs de Terra.

    • LUNA est Unbonded, c’est-à-dire qu’elle n’est pas “liée” (bonded) lorsqu’elle n’est pas mise en jeu, et est entièrement échangeable sur le marché, sans toutefois fournir aucune récompense.
    • LUNA est Bonded si elle est mise en staking, (c’est-à-dire qu’elle est bloquée dans le protocole pour la génération de récompenses). Elle ne peut pas être échangée dans cet état.
    • LUNA est en Unbonding (en phase de déliement) lorsque son statut en staking est en train d’être levé. Ce processus prend 21 jours. Pendant ce temps, les LUNA en question ne peuvent pas être échangées et ne génèrent pas de récompenses.

    La deuxième grande fonction de LUNA est de maintenir stable le prix des stablecoin de Terra.

    terra luna crypto monnaies

    UST : TerraUSD

    Comment la cryptomonnaie LUNA maintient-elle le prix des stablecoins de Terra stable ?

    Prenons l’exemple de la stablecoin indexée sur le dollar américain, Terra USD (UST).

    UST est une stablecoin algorithmique comme toutes les stablecoins sur Terra.

    Cela signifie que sa valeur n’est pas basée sur la valeur d’un sous-jacent – comme c’est le cas des monnaies fiduciaires, crypto ou d’autres actifs – mais est déterminée par un algorithme.

    En effet, le prix de l’UST est ancré à celui du dollar, mais son offre est liée à celle de LUNA. Attention, il n’y a pas de réserve ou de nantissement de LUNA qui supporte l’UST. Nous ne pouvons donc pas la définir comme une stablecoin nantie ou garantie par cryptomonnaie, sachant que LUNA n’est pas un sous-jacent, mais seulement un élément de l’équation permettant d’absorber la volatilité d’UST.

    Comment la cryptomonnaie LUNA permet-elle de stabiliser le prix de l’UST

    Le prix de l’UST varie en fonction de l’offre et de la demande comme n’importe quelle devise. Pour éviter que cela ne conduise à un éloignement du prix en dollars, Terra a adopté un modèle de seigneuriage basé sur les deux jetons, UST (ou autre stablecoin de Terra) et LUNA. 

    De façon générale, le modèle de seigneuriage permet de manipuler le prix d’une monnaie en contrôlant son offre. Dans ce cas, l’offre d’une monnaie dépend de l’offre de l’autre.

    Il est ainsi possible de stabiliser le prix de l’UST grâce à la conversion de la cryptomonnaie LUNA. 

    Lorsque le prix de l’UST dépasse 1 $, le protocole convertit 1 $ de LUNA en UST afin d’augmenter l’offre et donc, de faire baisser le prix. Par conséquent, le prix de LUNA augmente car elle se fait plus rare.

    stablecoin market cap

    Ce processus n’est pas une véritable conversion. Ce qui se passe réellement, c’est que les pièces LUNA « converties » sont brûlées, c’est-à-dire retirées de l’offre totale pendant que, dans le même temps, de nouveaux UST sont frappés.

    volume marketcap stablecoin

    À l’inverse, lorsque le prix de l’UST tombe en dessous de 1 $, le protocole vend 1 UST pour 1 $ de LUNA. En conséquence, l’UST devient plus rare et donc plus précieux, approchant 1 $. 

    La stablecoin de Terra

    Terra a été créé pour faciliter les transactions mondiales, en permettant à n’importe quelle monnaie fiduciaire d’avoir une stablecoin. En effet, le monde des stablecoins est actuellement centré sur le dollar et n’est donc pas intégré aux services financiers de chaque pays.

    Avoir une stablecoin ancrée au won coréen, par exemple, facilite le commerce entre les États-Unis et la Corée. Ainsi, nous avons TerraKRW (KRT), qui, via l’application CHAI, est utilisée comme moyen de paiement dans de nombreux magasins coréens.

    Memepay fait de même en Mongolie avec la stablecoin Terra MNT. Il s’agit d’applications de paiement associées à Terra et qui reposent désormais sur sa blockchain.

    Terra est le centre d’un vaste système de protocoles et d’applications décentralisés (DApp) qui offrent diverses solutions DeFi.

    Les protocoles centraux de Terra sont Mirror, Terraswap, Anchor et Ozone. Il s’agit respectivement de DApp permettant d’accéder à des actifs synthétiques, du trading décentralisé, des prêts et des assurances.

    terra ecosystem

    Mirror et les actifs synthétiques

    Les actifs synthétiques, ou titres synthétiques, sont généralement une sorte de produit financier dérivé. Plus précisément, il s’agit de la combinaison de deux instruments financiers permettant de s’exposer à un actif sans en être propriétaire.

    Mirror est un protocole qui permet la création d’actifs synthétiques qui imitent les performances d’instruments financiers traditionnels et hors chaîne, c’est-à-dire non basés sur la blockchain.

    Le protocole est bien entendu basé sur des contrats intelligents, et est disponible à la fois sur Ethereum et sur Terra.

    Ce type d’actifs synthétiques est appelé Mirrored Assets, ou « activités réfléchies » et sont indiqués sur la DApp en tant que mAassets. Donc, si je veux investir dans des actions Tesla via Mirror, je clique sur « mTSLA ».

    Pour créer un nouveau mAsset, tu dois ouvrir tout simplement une position sur Mirror et déposer un nantissement.

    Mirror vous permet de générer des prêts et des transactions avancées avec ces actifs. De plus, l’ouverture d’une position en levier rapporte des récompenses en APY jusqu’à ce que la position soit fermée.

    La fonctionnalité de trading est fournie par Terraswap, une bourse décentralisée basée sur des réserves de liquidités, un peu comme Uniswap.

    Le protocole Mirror est régi par la communauté par le biais du jeton MIR, donné par le protocole en récompense des actions des participants favorisant la sécurité du système.

    Anchor : prêts et staking

    Ce protocole comporte plusieurs sections. La section Bond permet de mettre en staking la cryptomonnaie LUNA et d’obtenir des jetons bLUNA (Bonded LUNA) qui incluent des récompenses périodiques. Avec la cryptomonnaie mise en jeu, il est possible de choisir le valideur auquel se fier.

    Sur Earn, en revanche, il est possible de bloquer des stablecoin en tant qu’UST pour recevoir de l’APY en aUST.

    APY

    Le pourcentage de rendement annualisé (Annualised Percentage Yield) est le taux de rendement réel d’un investissement sur une année. Nous parlons d’APY non seulement dans le domaine des investissements, mais également dans la DeFi et en particulier dans les fonctions de yield farming et dans les programmes d’incitation liés à l’apport de liquidités.

    La section Borrow est dédiée à la génération de prêts en jetons supportés par Terra, en déposant un nantissement, qui peut également être en bLUNA, par exemple. En guise d’incitation au prêt, un APR en ANC, soit le jeton de gouvernance d’Anchor, est reçu.

    APR

    APR signifie « Annual Percentage Rate » (taux de pourcentage annuel), et indique le pourcentage d’intérêt qui sera gagné en un an, indépendamment des intérêts composés. On parle d’APR dans l’agrégateur DeFi et, en particulier, dans le cadre des fonctions de yield farming, et dans celui des programmes d’incitation liés à l’apport de liquidités.

    En effet, dans la section Gouvernance, ANC est immobilisé ou est déposé dans la réserve de liquidités ANC-UST avec UST.

    La mise à jour Columbus-5

    Columbus-5 est le nom de la dernière mise à jour de la blockchain Terra, active depuis le 9 septembre 2021, qui a entraîné des modifications substantielles des protocoles qui la composent. 

    Par exemple, Columbus-5 a introduit Ozone, le protocole d’assurance de Terra offrant une protection contre les risques lié à tout problème technique au sein de l’écosystème.

    À cette occasion, le protocole a également été mis à jour vers Stargate, qui est la dernière version de Cosmos. Stargate fournit à toutes les blockchain développées avec son SDK (package de développement d’applications) des fonctionnalités de coopération avec d’autres blockchain.

    Par conséquent, des centaines de nouvelles DApp sont arrivées et arrivent encore sur Terra.

    Concernant l’interopérabilité entre les blockchain, la mise à jour a également conduit au lancement du pont qui relie Terra à Solana, et qui facilite la collaboration et réduit les coûts de transaction entre une blockchain et une autre.

    terra luna vs solana sol
    En rapport