logo academy

Les moyennes mobiles, le Golden Cross et le Death Cross

30 juillet, 2021
7 min
Les moyennes mobiles, le Golden Cross et le Death Cross
débutant
Tu apprendras

    Les moyennes mobiles sont des indicateurs qui permettent d’interpréter une série de données et d’identifier des tendances. Étant basées sur des données passées, elles sont considérées comme des indicateurs de résultat (lagging indicator) ou de suivi de tendance (trend following). 

    Différents types de moyennes mobiles peuvent être utilisées par les traders en fonction de leur type de stratégie. Les moyennes mobiles (Moving Averages) sont généralement divisées en deux catégories : les moyennes mobiles simples (SMA) et les moyennes mobiles exponentielles (EMA). 

    La Moyenne mobile simple (SMA)

    SMA signifie Simple Moving Average ou Moyenne mobile simple. La SMA prend les données d’une période précise et produit le prix moyen de l’actif. 

    Si la SMA se base sur 10 jours, elle prendra le dernier cours de chaque jour et calculera la moyenne arithmétique. Pour chaque jour qui passe, elle prend toujours les 10 derniers jours, en ignorant les données fournies par les précédents. C’est la raison pour laquelle on la considère comme mobile.

    Tous les prix compris dans une SMA ont le même poids, qu’ils soient récents ou pas. Certains traders considèrent, cependant, que plus les données sont récentes, plus elles sont pertinentes et que puisque la SMA ne tient pas compte de ce facteur, elle est particulièrement lente à détecter les corrections du marché.

    Moyenne mobile simple (SMA)

    La Moyenne mobile exponentielle (EMA)

    Pour les traders qui ont besoin d’un indicateur plus à jour, il existe la Moyenne mobile exponentielle (Exponential Moving Average). 

    L’EMA attribue plus de valeur aux entrées de prix les plus récentes. C’est pour cette raison qu’elle est plus sensible aux retournements et fluctuations improvisées des prix.

    Comme les EMA sont adaptés pour prédire les retournements plus rapidement que les SMA, elles sont souvent les préférées des traders avec des stratégies à court terme telles que le day trading et le swing trading. 

    Moyenne mobile exponentielle (EMA)

    Le problème de l’EMA est qu’en accordant plus d’importance au dernier cours quotidien, elle pourrait fournir des signaux trompeurs, par exemple en cas de modification très brève de la tendance du prix. Ce cas s’appelle l’effet Whipsaw.

    Whipsaw

    Le terme whipsaw provient du mouvement en zigzag des bûcherons lorsqu’ils coupent des arbres avec une scie appelée, précisément, « whipsaw ». Un trader est considéré comme « whipsawed » lorsque le prix d’un actif dans lequel il vient d’investir évolue fortement dans la direction opposée et inattendue par rapport à la tendance.

    Choisir et utiliser les moyennes mobiles

    Pour choisir les moyennes mobiles à utiliser dans une stratégie, il est important de prendre en compte aussi bien la différence entre EMA et SMA, que la période sur laquelle se base l’unique indicateur de MA. Une moyenne mobile qui analyse les 100 derniers jours réagira, en effet, aux nouvelles informations plus lentement qu’une MA qui ne considère que les 10 derniers jours.

    Cependant, si ta stratégie est à long terme, ce n’est pas un problème, car une seule nouvelle information sur 100 jours est moins susceptible d’être pertinente pour ton opérativité.

    Les MA sont généralement utilisées en combinaison sur le même graphique pour identifier, par exemple, les marchés bullish ou bearish.

    court terme et long terme

    Beaucoup utilisent une moyenne mobile à court terme en combinaison avec une moyenne à long terme pour identifier ces phases de marché. Quelle que soit la période considérée, ces lignes se croisent souvent : cet événement est appelé crossover.

    Il existe deux crossover clés considérés comme importants dans l’analyse technique: la Golden Cross et la Death Cross

    La Golden Cross est un crossover bullish et se produit lorsque la MA à court terme croise celle à long terme à la hausse, suggérant le début d’une tendance haussière. 

    À l’inverse, la Death Cross est un crossover bearish et se produit lorsqu’une MA à court terme croise celle à long terme vers le bas, indiquant le début d’une tendance baissière.

    Lorsque l’on entend parler d’une Golden Cross de Bitcoin, cela signifie qu’une augmentation significative de son prix s’est produite !

    Attention toutefois au contexte, et surtout à la période que les analystes considèrent, lorsque l’on fait ces déclarations.

    Se protéger des faux signaux et de l’effet Whipsaw

    Il est important de rappeler que les moyennes mobiles sont des indicateurs qui suivent le cours des prix avec un certain retard et qu’elles n’ont aucune valeur prédictive. Cela signifie que les deux crossovers fourniront la confirmation d’une inversion de tendance lorsque cette dernière se sera déjà produite

    Prenons un exemple pratique. Imaginons que tu suis la stratégie Buy the dip, qui consiste à acheter lorsque les prix sont au plus bas. Cela se produit généralement à la fin d’un bear market, juste avant la Golden Cross où la moyenne mobile à court terme dépasse celle à long terme.

    Par conséquent, la Golden Cross ne correspond pas au prix le plus bas de la période, d’où débute ensuite le bull market. Ce prix, ce dip est déjà passé ! 

    Le crossover n’est généralement qu’une confirmation, une consolidation d’un processus déjà amorcé, auquel de nombreux facteurs et indicateurs contribuent.

    Un crossover ne doit, cependant, pas être considéré comme une loi, au sens littéral du terme. Il faut surtout considérer que si l’on analyse une période courte et un marché très volatil, il pourrait y avoir de nombreux crossover potentiellement trompeurs pour ceux qui ne savent pas les lire.

    Si nous prenons le graphique de l’action de Nike pendant la crise de 2020, nous remarquons qu’une Golden Cross a succédé à une Death Cross en quelques mois. Il s’agit justement de l’effet Whipsaw que nous avons vu plus haut. 

    Ma sur 200 jours et Ma sur 50 jours

    Dans ce contexte, si un investisseur inexpérimenté a pris la Death Cross comme le signal du début d’un nouveau Bear market, il aura peut-être vendu toutes ses actions, victime de l’effet Whipsaw. En observant le prix a posteriori, peut-être que la Death Cross n’était en fait que le point où il aurait eu la dernière possibilité d’acheter à un bon prix.

    Ces cas nous enseignent quelques pratiques utiles pour éviter les erreurs et les biais cognitifs donnés par ces crossover retentissants :

    1. Combiner différents indicateurs d’analyse technique pour confirmer les signaux 
    2. Avant de commencer, il faut préparer une stratégie de trading, mais surtout une stratégie de sortie, un plan B
    3. Contrôler les dernières informations sur le projet dans lequel tu comptes investir pour établir des prévisions fondées
    4. Vérifie que le volume des échanges est cohérent avec le crossover
    En rapport