logo academy

La fin des ICO et la naissance des IEO

24 septembre, 2020
7 min
La fin des ICO et la naissance des IEO
débutant
Tu apprendras

    Selon une étude du groupe Satis, plus de 75 % des ICO ont été qualifiées d’« escroqueries identifiées », avec les parties à l’origine des monnaies n’ayant jamais eu l’intention d’utiliser les fonds pour un véritable projet. 

    Bien sûr, de nombreux problèmes de confiance se sont posés et ont effrayé les investisseurs des ICO. C’est précisément ces préoccupations, combinées à de nombreuses faiblesses, qui ont conduit à la création de l’Initial Exchange Offering (IEO). 

    Une IEO est un événement de collecte de fonds organisé sur une plateforme d’échange de cryptomonnaie. L’échange joue le rôle de contrepartie entre l’investisseur et le projet. Les fondateurs du projet frappent de nouveaux tokens et les distribuent sur l’exchange à des fins de financement. Ils incluent des conditions commerciales telles que la limitation des contributions individuelles et un prix fixe pour les tokens.

    Le côté obscur des ICO

    Aucune garantie

    L’absence de réglementation était un facteur de risque pour l’investisseur. Avoir un intermédiaire implique un coût supplémentaire mais est une garantie en cas de faillite ou d’arnaque. 

    Depuis 2018, les choses ont changé et la SEC (Securities and Exchange Commission) a réduit le champ d’application des ICO. L’avantage de facilité d’accès donné par l’absence de réglementation a donc disparu.

    Un public bien trop hétérogène

    La mondiasation du processus de collecte est un élément complexe à gérer en termes de communication. Si d’une part elle représente une belle opportunité, d’autre part elle nécessite des compétences en community management et un public large et diversifié d’investisseurs. 

    L’inexpérience des investisseurs

    Lever des fonds auprès d’investisseurs novices motivés par des perspectives de rendements faciles est devenu un boomerang. L’impatience des investisseurs s’est souvent soldée par un désastre. 

    Une fluctuation minime du prix symbolique pourrait inciter les investisseurs à vendre en masse, provoquant une chute fatale des prix. Une ruée sur les ventes s’est également produite lorsque les attentes (farfelues) de croissance ne se sont pas réalisées assez rapidement. L’échec de l’ensemble du projet a été la conséquence immédiate de l’effondrement catastrophique de la monnaie. 

    Les années du changement : des ICO aux IEO

    2018 a été l’année de l’illusion, au cours de laquelle on croyait fermement que le monde était prêt à adopter à grande échelle les cryptomonnaies et la blockchain. Alors que 2019 a été l’année de la désillusion. L’effondrement du marché a généré une réaction en chaîne de méfiance et de désintérêt. L’Ether a atteint une valeur critique de 100 $ et a entraîné avec lui toute l’industrie des tokens ERC-20. La multiplication des arnaques et des faillites a jeté une ombre sur les ICO. 

    La première tentative pour résoudre le problème a été la formule STO, Security Token Offering. Une STO implique l’échange de Security token au lieu de la monnaie propre. Ces derniers sont des instruments financiers alternatifs représentant des actions de l’entreprise qui lance le projet.

    Les procédures avec les ICO sont similaires, à l’exception que chaque projet doit obtenir la certification d’un organisme réglementé. Ainsi, si un projet veut faire de la publicité pour son produit d’investissement aux États-Unis, il doit passer par la Security and Exchange Commission (SEC). Ce n’est que s’il respecte leurs directives qu’il peut entrer sur le marché, ce qui permet une meilleure protection des investisseurs.

    Cependant, cela oblige les projets à dépenser leur budget en conseils juridiques et à attendre longtemps avant d’obtenir la certification. Cela va à l’encontre de l’objectif des investissements basés sur la blockchain, car cela crée à nouveau une barrière à l’entrée.

    Qu’est-ce qu’une IEO

    Après l’échec des STO principalement dû à des complexités juridiques et bureaucratiques, une nouvelle solution émerge : l’IEO. L’acronyme signifie Initial Exchange Offer et peut être défini comme un événement de collecte de fonds administré par un exchange de cryptomonnaie. Les IEO ont eu un élan majeur en 2019, lorsque Bitfinex a collecté plus de 1,5 milliard de dollars avec ce système. 

    Exchange

    Il s’agit d’une plateforme d’échange de cryptomonnaie sur laquelle tu peux acheter et vendre des cryptomonnaies. Sa fonction principale est de fournir la liquidité et la technologie nécessaires à ce type d’échange.

    La différence la plus importante réside dans l’entité qui gère la collecte de fonds. Dans l’ICO, ce sont les fondateurs, tandis que dans une IEO, la tâche est confiée à un exchange bien connu.

    Du côté des investisseurs

    L’investisseur qui souhaite participer à une IEO n’a qu’à créer un compte sur un exchange. L’exchange effectuera ensuite les vérifications nécessaires des informations personnelles et les contrôles KYC et AML de l’investisseur. Après son inscription, l’investisseur peut déposer une cryptomonnaie ou une monnaie fiduciaire sur le compte nouvellement ouvert. Les fonds chargés seront utilisés pour acheter les coins qui viennent d’être crées par les IEO.

    Avant de commencer, l’exchange présente à ses utilisateurs et au public les conditions de la prochaine IEO, y compris le prix du token, la date de début et de fin. Les différentes IEO utilisent des devises différentes, de sorte que l’investisseur peut avoir besoin de détenir plus d’une devise sur le compte s’il souhaite participer à plus d’une offre.

    Les retards dans l’inscription de la nouvelle devise ou les problèmes de liquidité typiques des ICO ne se produisent plus car l’offre est déjà sur un exchange. Ces dernier, par définition, doivent fournir rapidement des liquidités.

    Due diligence 

    L’exchange qui héberge la collecte procède généralement à une présélection des projets, garantissant ainsi leur fiabilité. En effet, les exchanges parient sur le succès de la collecte et du projet, mettant en jeu leur propre réputation. Comme ils disposent déjà des installations nécessaires pour effectuer toutes les procédures de sécurité, ils n’ont pas besoin de passer par les institutions et les autorités de cautionnement. 

    Pour ceux qui souhaitent lever des fonds, une IEO est avantageuse car elle offre une base d’utilisateurs à exposer immédiatement au produit. Selon la taille du public de l’exchange, la charge de travail liée à la promotion de la collecte de fonds est réduite, ce qui permet à l’équipe de se concentrer uniquement sur le développement de produits.

    Due Diligence

    La due diligence (littéralement : diligence raisonnable) est le contrôle des données relatives à l’objet d’une négociation. Le but de cette procédure est d’évaluer l’opportunité d’un accord et d’identifier les risques et problèmes associés. Soit pour négocier les termes et conditions du contrat, soit pour mettre en place des instruments appropriés de garantie, d’indemnisation ou de compensation. Dans un accord avec une entreprise, l’objet principal de la due diligence est le bilan économique.

    Le seul inconvénient de l’IEO est qu’elle nécessite un investissement initial conséquent. Le projet doit verser une commission à l’exchange hébergeant la collecte.

    Conclusion

    Résumons donc les avantages et les inconvénients des IEO par rapport aux ICO.

    Avantages :

    • L’exchange agit comme intermédiaire et garant, sans avoir à impliquer les autorités
    • Le token est immédiatement listé
    • Tu peux investir directement avec les fonds de ton portefeuille intégré à l’exchange
    • L’exchange offre une base d’utilisateurs et une visibilité
    • L’exchange fournit des liquidités

    Inconvénients :

    • Il nécessite un investissement conséquent de la part du projet 
    En rapport