logo academy

Les 6 vérités sur la blockchain

22 juin, 2020
6 min
Les 6 vérités sur la blockchain
débutant
Tu apprendras

    La technologie blockchain offre de nouveaux avantages principalement aux systèmes de paiement, tels que la sécurité, la décentralisation et la transparence. Ses caractéristiques uniques en font une technologie applicable à de nombreux domaines qui va complètement changer la façon dont nous transférons de la valeur, des données et des informations. Apprenons les 6 vérités sur la blockchain que tu dois connaître, et comprenons comment cela fonctionne ensemble.

    Introduction

    Technologiquement parlant, une blockchain est un réseau décentralisé qui a une histoire commune partagée (« état ») et met à jour son état en traitant les entrées (« transactions ») arrivant de l’extérieur selon un ensemble de règles prescrites (« le protocole »). Tout ce processus se fait sans aucune sorte de coordination centrale ou point unique de défaillance potentielle, mais est effectué par des milliers de dispositifs à travers le monde

    La blockchain : un nouveau système de paiement 

    La blockchain est l’une des inventions les plus prometteuses dans le domaine des technologies de l’information. 

    L’un de ses plus grands points forts est certainement sa transversalité : l’innovation de la blockchain concerne la manière dont s’effectue une transaction, et les transactions sont importants dans une multitude de secteurs. Le secteur dans lequel elle connaît déjà un fort développement est cependant celui de la finance.

    Malgré tout l’univers des possibilités, la blockchain est née comme une technologie de paiement. L’un des cas d’utilisation les plus intéressants consiste à envoyer des unités de valeur via des cryptomonnaies. Bien qu’elles soient encore entourées de mystère pour la plupart des personnes, les cryptomonnaies se développent à un rythme rapide et entrent dans nos vies à la même vitesse.

    Les 6 vérités sur la blockchain

    Depuis que Satoshi Nakamoto a conceptualisé Bitcoin comme sa première application en 2008, la blockchain est à l’honneur. Elle est la véritable protagoniste de la bitcoin revolution.

    La technologie introduit un certain nombre de concepts fondamentaux qui la caractérisent en tant qu’innovation. Nous en identifions 6 en tout : 

    1. Décentralisation. Contrairement aux transactions effectuées avec les banques, les transactions sur blockchain ne sont ni contrôlées ni arbitrées par les banques et les gouvernements. La technologie blockchain remplace ces tiers par un registre de données réparti entre tous ceux qui participent au réseau, c’est-à-dire des nœuds qui stockent l’historique de la blockchain sur leurs appareils. La confiance dans ce cas est placée dans des personnes ou des organisations égales à l’utilisateur (pairs) et non plus envers une grande entreprise sans visage.
    1. Sans intermédiaire. Les intermédiaires tels que les services de paiement et les banques assurent la légitimité des transactions en monnaie fiduciaire ; en d’autres termes, les systèmes de paiement traditionnels sont centralisés. En supprimant l’autorité au sommet, le système décentralisé de la blockchain place une nouvelle liberté financière entre les mains de quiconque l’utilise. 
    2. Transparence. Toutes les transactions sur la blockchain sont visibles publiquement. En ce qui concerne les paiements en cryptomonnaie, tu peux entrer un identifiant de transaction ou un hash dans un block explorer, et voir une transaction enregistrée sur la blockchain. Chaque identifiant de transaction est unique. 
    3. Résistance à la censure. Les gouvernements et les banques peuvent, à leur discrétion, décider de bloquer les transactions et les comptes. Le modèle blockchain, en revanche, va à contre-courant puisqu’il repose sur un ensemble de règles convenues. Tous ceux qui utilisent le réseau sont liés par le même ensemble de règles, et partagent les mêmes droits et devoirs.   
    4. Immutabilité. Une fois enregistrée, une transaction sur blockchain ne peut être ni modifiée ni annulée. Les transactions sont irréversibles, ce qui signifie que, même dans le cas improbable où un réseau est piraté avec succès, les transactions existantes ne peuvent jamais être annulées. 
    5. Sécurité. La sécurité de la blockchain dépend de 3 facteurs principaux : l’immuabilité, l’algorithme de consensus et la cryptographie. L’intégrité des cryptomonnaies dépend uniquement de l’intégrité de la blockchain. 

    La structure de la blockchain 

    Les caractéristiques de la blockchain découlent de ses composants structurels : 

    Le grand livre distribué (Distributed Ledger). Les transactions sont effectuées et enregistrées sur la blockchain. Les données relatives à chaque transaction sont enregistrées comme sur un grand livre réparti entre tous les nœuds du réseau. Chaque nœud participant au réseau de la blockchain stocke et surveille chaque transaction. Cela garantit qu’aucune autorité centrale n’est nécessaire pour confirmer les transactions de la blockchain.  

    Le mécanisme de consensus. Lorsqu’un nombre suffisant de nœuds atteint un consensus concernant une transaction, la transaction est confirmée avec succès. Cela est possible grâce à des algorithmes spéciaux spécifiques à la blockchain unique. 

    Cryptographie à clé publique.  La cryptographie à clé publique est utilisée sur la blockchain pour chiffrer les données et créer des signatures numériques. La clé publique peut être montrée à n’importe qui, c’est pourquoi, elle est dite « publique ». La clé privée, en revanche, ne doit être connue que de l’utilisateur auquel elle appartient. C’est la clé qui garantit que seul l’utilisateur a le contrôle de ses actifs numériques. Quiconque possède la bonne paire de clés peut créer une signature numérique pour confirmer une transaction ou décrypter toute donnée cryptée. C’est pourquoi, ta clé privée doit rester secrète.

    Qu’est-ce qui change avec la blockchain ?

    La blockchain applique pour la première fois la cryptographie aux systèmes décentralisés, et s’arme d’une monnaie compatible et native.

    En mettant en lumière des questions telles que la confidentialité, la transparence , l’inclusivité et l’accessibilité financière, la blockchain a un fort impact , en particulier dans la finance et les paiements, mais ce n’est que le début.

    En rapport