logo academy

Shiba Inu : bien plus qu’un Dogecoin Killer

19 octobre, 2021
8 min
Shiba Inu : bien plus qu’un Dogecoin Killer
débutant
Tu apprendras

    Shiba Inu est une meme-coin qui démontre toute la puissance des mèmes. Son créateur, connu sous le pseudonyme de Ryoshi, présente le projet Shiba comme une expérience de décentralisation, dans le but de démontrer qu’une cryptomonnaie peut aussi naître et grandir à partir de n’importe quelle communauté en ligne, avec un budget de 0. Mais comment cela fonctionne-t-il concrètement ? 

    shiba inu fondateurs

    Le lancement de SHIB

    Shiba Inu (SHIB) est une cryptomonnaie et un protocole DeFi basé sur Ethereum. Née en août 2020, elle a gagné en popularité grâce à l’effet viral du mème, aidée par les tweets d’Elon Musk et par le moment particulièrement positif pour Bitcoin, Dogecoin et NFT

    La communauté ainsi émergée, la « Shibarmy », se présente avec un Woofpaper au lieu d’un Whitepaper (livre blanc), plein d’argot « canin » alternant avec des citations d’un philosophe japonais, Miyamoto Musashi.

    La tokenomics de Shiba est très spéciale. 1 quadrillion de SHIB a été créé et distribué comme ceci :

    • la moitié envoyée au portefeuille de Vitalik Buterin
    • la moitié déposée dans la réserve UniSwap ETH-SHIB

    Pourquoi précisément à Vitalik ? 

    Cette offre de SHIB a été offerte au fondateur d’Ethereum avec la certitude qu’il ne les vendrait pas et, selon le Woofpaper, « Il n’y a pas de magnificence sans un point de vulnérabilité ». 

    Cependant, lorsque le prix de Shiba Inu a commencé à décoller, peu après le lancement, Vitalik a fait don de 1 milliard de dollars en SHIB au fonds dédié à la pandémie de Covid en Inde. 

    Après cela, Vitalika a « brûlé » 410 000 milliards de SHIB supplémentaires et a déclaré qu’il souhaitait faire don des 10 % restants de sa part d’origine, ne voulant pas avoir une telle responsabilité sur le jeton. Ces deux actions n’ont pas endommagé la valeur de Shiba Inu ; en effet, la première a amélioré la réputation de la cryptomonnaie et la seconde l’a maintenue rare.

    Nous rappelons également que l’autre moitié de l’offre totale est restée disponible à l’achat sur UniSwap.

    Les 3 jetons de l’écosystème

    Le projet ne se limite pas au jeton SHIB, mais utilise la norme ERC-20 pour créer différents jetons utilitaires.

    Shiba Inu (SHIB) est le premier et le plus important jeton de l’écosystème, avec une tokenomics capable de rivaliser sur le marché comme n’importe quelle autre cryptomonnaie. C’est ce qui la différencie des deux autres jetons.

    Doge Killer (LEASH), comme son nom l’indique, est né à la place pour défier Dogecoin. LEASH était initialement indexé sur le prix de DOGE grâce à un mécanisme similaire à celui des stablecoins algorithmiques, par lequel il restait ancré en manipulant son offre.

    Sans rapport avec le prix DOGE, LEASH reste assez stable, ayant une offre très faible de 107 647 unités, et n’étant utilisable que dans l’écosystème Shiba Inu.

    Bone ShibaSwap (BONE) est le jeton de gouvernance. En effet, il est utilisé pour participer aux propositions et aux votes concernant les modifications du protocole. Il a une offre maximale de 250 millions.

    ShibaSwap : comment ça marche

    L’échange décentralisé (DEX) ShibaSwap est né à partir du code de base de SushiSwap et a été inauguré par un « évènement de liquidités  » organisé pendant les 2 semaines de lancement en juillet 2020.

    DEX

    Ce sigle signifie « Decentralized Exchange » et désigne une plateforme d’échange de cryptomonnaie qui n’est contrôlée par aucun intermédiaire ou aucune entreprise, mais qui est entièrement confiée à des contrats et des algorithmes intelligents. Les DEX requièrent souvent même plus de compétences techniques que les CEX et une connaissance approfondie des cryptomonnaies. Elles ne prennent pas en charge les devises fiduciaires et n’autorisent pas les retraits et les dépôts via les systèmes de paiement traditionnels.

    En transférant vos liquidités depuis UniSwap ou SushiSwap, ou en les fournissant directement sur ShibaSwap, des jetons BONE sont reçus en récompense, selon un pourcentage très élevé qui a progressivement diminué au cours des deux semaines de l’événement.

    ShibaSwap, mis à part l’échange de jetons comme toute DEX, offre actuellement principalement les capacités de staking et de fourniture de liquidités.

    La différence entre les deux est que le staking se fait en bloquant des pièces uniques, et notamment celles natives du protocole, tandis que la fourniture de liquidités se fait en bloquant également deux jetons (paires) dans les services qui alimentent la bourse. 

    Pour chaque fonctionnalité ShibaSwap, il y a bien sûr un terme qui évoque le comportement de ces adorables chiens.

    • Dig (creuser) : fournir des liquidités aux réserves de liquidités, pour recevoir des jetons de réserve de liquidités ShibaSwap (SSLP) en échange. 
    • Woof (aboyer) : échanger les récompenses des réserves de liquidités en convertissant SSLP en BONE.
    • Bury (enterrer) : mettre en jeu SHIB, LEASH et BONE pour recevoir des récompenses en xSHIB, xLEASH et xBONE. Ces jetons représentatifs peuvent être rachetés dans leur sous-jacent une fois qu’ils sont retirés du staking.
    • Bonefolio : une page sur laquelle consulter tous les taux de récompenses, analyser les données de la plateforme et garder un œil sur la progression de vos jetons et récompenses.
    • NFT : rubrique dédiée à la vente de 10 000 NFT sur le thème de Shiba Inu appelés Shiboshi.
    shiba inu bury stake

    La feuille de route de Shiba Inu

    En août 2020, Ryoshi publie la première feuille de route pour le développement de l’écosystème Shiba Inu.

    Après le lancement de ShibaSwap, ce qui nous attend est l’achèvement de son environnement financier décentralisé.

    1. Doggy DAO

    Puisqu’une communauté croissante ne peut pas construire un projet DeFi sans structure de gouvernance, les développeurs ont envisagé la création d’une DAO, soit une organisation décentralisée régie exclusivement par des contrats intelligents. De cette façon, il sera possible d’utiliser tout le potentiel du jeton BONE et de donner la parole à toute la communauté de la manière la plus évolutive et la plus démocratique qui soit.

    Actuellement, les portefeuilles crypto dédiés au développement du projet et aux déplacements d’urgence sont des multisigs, c’est-à-dire des portefeuilles qui ne peuvent être utilisés qu’avec la signature d’un nombre minimum de dépositaires. Tous les dépositaires sont dignes de confiance et leurs étiquettes et adresses sont écrites dans le Woofpaper.

    1. Couche 2 : Shibarium

    Cette étape implique la construction d’une blockchain de Couche 2 sur Ethereum afin de rendre le protocole ShibaSwap et Shiba Inu en général plus évolutif et autonome. 

    1. Stablecoin SHI

    Nouveaux jetons en vue ! L’un sera TREAT, toujours entouré de mystère, et l’autre sera SHI. Il s’agira d’une stablecoin algorithmique conçue pour fournir aux traders une réserve de valeur qui facilite le trading et l’utilisation des fonctionnalités DeFi dans l’écosystème Ethereum.

    Le modèle d’ancrage n’est pas encore défini, mais en général, il sera basé sur des contrats intelligents sans besoin de réserves.

    1. Écosystème financier Shibarium

    Cette phase impliquera l’intégration de Shibarium aux protocoles Defi d’Ethereum, en introduisant probablement SHI et SHIB dans les réserves de liquidités d’autres DEX ou protocoles de prêt décentralisé. La construction de ponts et d’autres technologies d’interopérabilité sera nécessaire.

    L’esprit de Shiba Inu

    Même en grandissant, le projet n’oublie pas sa passion pour les créatures à quatre pattes, et, via Amazon Smile, il permet de canaliser une partie de vos dépenses en ligne vers l’association SIRA, qui protège les Shiba Inu.

    Un autre projet parallèle est le Shiba Incubator, dédié à la promotion des talents au sein de la communauté, continuant à défendre le principe selon lequel la grandeur peut venir de rien, simplement en s’aidant soi-même.

    En rapport