logo academy

Qu’est-ce qu’un exchange de cryptomonnaies ?

29 avril, 2022
8 min
Qu’est-ce qu’un exchange de cryptomonnaies ?
débutant
Tu apprendras

    En ce qui concerne les monnaies fiat, on est capable d’échanger et de convertir des devises sur le marché du forex. Il existe également un marché et des lieux d’échange pour faire cela avec les cryptomonnaies. Bien entendu, on comprend ces lieux comme endroits virtuels, c’est-à-dire donc un site ou une appli en ligne.

    Il existe principalement 3 types de marchés sur lesquels il est possible d’échanger des cryptomonnaies :

    • Les Brokers : des intermédiaires financiers, qui prennent parfois également en charge les transactions entre les marchés de cryptomonnaies et les investisseurs. Sur les brokers on n’opère pas avec des cryptomonnaies en tant que telles, mais avec des CFD, c’est-à-dire un contrat dérivé qui prend sa valeur de la cryptomonnaie à laquelle il se réfère, selon les prix fixés par le broker
    • Les exchanges de cryptomonnaies : ces plateformes facilitent l’achat et la vente d’actifs numériques sur la base des prix quotidiens du marché. Ils se divisent principalement en exchanges centralisés et exchanges décentralisés.
      • Exchanges centralisés (CEX) : supervisés par une société qui aide à garantir le bon déroulement de l’enregistrement des clients et des activités d’achat et de vente. Ils permettent généralement l’achat et la vente aussi bien en euros ou autres monnaies fiat, qu’en cryptomonnaies. Sur ce type de plateforme, il est généralement facile de déposer depuis un compte courant ou par carte et de prélever aussi.
      • Exchanges décentralisés (DEX) : ils ne sont supervisés par aucun organisme tiers ou entreprise, ils sont open-source et leur fonctionnement est automatisé. Les DEX requièrent souvent plus de compétences techniques et une connaissance approfondie des cryptomonnaies. Ils ne prennent pas en charge les monnaies fiat et n’autorisent pas les retraits et les dépôts via les systèmes de paiement traditionnels.
    dex

    Les Exchanges centralisés

    Les exchanges centralisés sont le moyen le plus simple pour acheter et vendre des cryptomonnaies.

    Depuis 2010, ils ont évolué tant au niveau de la sécurité que du service et de la facilité d’utilisation.

    En travaillant avec les autorités régulatrices, en renforçant la sécurité et en améliorant l’expérience de l’utilisateur et le produit, les CEX ont joué un rôle important dans le développement de la confiance du public et des institutions dans les technologies blockchain et dans les cryptomonnaies.

    Ce sont d’excellents points de départ pour ceux qui n’ont jamais investi et qui ne connaissent pas les cryptomonnaies dans le détail. Leur utilisation est, en effet, très basique, les opérations d’achat et de vente sont simplifiées et ils proposent de conserver aussi bien des cryptomonnaies que des monnaies fiat.

    Ces plateformes permettent, effectivement de déposer, d’opérer et de prélever même en monnaie fiat, rendant ainsi l’accès au service facile pour tout le monde. Ceci est, en revanche, impossible sur les exchanges décentralisés.

    Mémo

    Si tu choisis de conserver tes cryptomonnaies sur un exchange, il conservera tes private keys et protégera tes fonds. Cela signifie que tu n’a pas à craindre de perdre ton wallet ou ta private key.

    Bien que les exchanges décentralisés aient également beaucoup augmenté depuis 2020 en volume et au niveau de la technologie, ils représentent une petite partie du marché de la crypto. En effet, en mars 2021, 92,8 % des volumes sont échangés sur des exchanges centralisés, ce qui correspond à environ 1,44 trillion de dollars. Le principal problème des DEX reste qu’ils ne prennent pas en charge les monnaies fiat et les opérations bancaires.

    La réglementation des exchanges

    Les exchanges centralisés sont soumis aux réglementations des juridictions dans lesquelles elles opèrent, même si ces dernières peuvent varier considérablement. Nous en avons parlé dans la dernière leçon.

    Initialement, tous les exchanges centralisés n’étaient pas concernés par le respect des lois anti-blanchiment ou des pratiques de sécurité comme la vérification d’identité, et c’est aussi à cause de cela que bitcoin a été lié à des activités illégales. 

    Ce scénario est typique d’une nouvelle technologie explosive et de niche. En quelques années, cependant, le monde a commencé à découvrir l’immense potentiel de la blockchain et des actifs numériques, permettant au secteur de grandir rapidement. 

    Ces dernières années, la norme minimum est que les exchanges centralisés travaillent étroitement avec les organismes de réglementation de leurs sièges et s’y conforment. Si un exchange centralisé ne demande pas de vérification d’identité avant d’acheter, cela signifie qu’il n’est pas en règle et que cela pourrait être une escroquerie.

    Les exchanges qui privilégient la sécurité et le respect de la réglementation anti-blanchiment ont contribué à améliorer l’image de bitcoin et des cryptomonnaies en général. Les cryptomonnaies s’avèrent ainsi être un élément important et durable de l’économie mondiale.

    Comment fonctionne un exchange centralisé

    Généralement, les exchanges centralisés facilitent l’achat et la vente de cryptomonnaies de deux manières :

    • En favorisant la rencontre entre l’offre et la demande
    • En fournissant une liquidité importante pour l’exécution des ordres

    Ce sont les deux faces d’une même médaille, car plus l’offre et la demande sont larges, plus la liquidité est importante et plus il est facile qu’elles se rencontrent.

    Tout cela est assuré par deux éléments principaux :

    L’order book représente l’instantané de l’offre et de la demande sur l’exchange, c’est-à-dire l’ensemble des prix auxquels les utilisateurs sont prêts à acheter et vendre une certaine quantité. 

    L’exchange exécute les ordres au meilleur prix possible off-chain, c’est-à-dire sans exécuter une transaction sur la blockchain. Cela permet de réaliser des transactions plus rapidement et de fixer le prix d’exécution.

    Les market makers quant à eux, permettent la présence de nombreux ordres d’achat et de vente et, par conséquent, une plus grande liquidité sur le marché de l’exchange. Les market makers sont des sociétés ou des entités organisées qui facilitent le trading sur un exchange, car elles sont toujours disposées à acheter et à vendre la cryptomonnaie demandée.

    Comment utiliser les paires de cryptomonnaies

    Sur tous les exchanges on opère avec les paires, c’est-à-dire en comparant une cryptomonnaie sur la base d’une autre monnaie, crypto ou fiat. Chaque paire crée un marché qui lui est propre, par exemple en sélectionnant la paire EUR-BTC il est possible de voir le prix de Bitcoin exprimé en euros et le carnet d’ordres de cette paire sera une liste de tous les ordres des utilisateurs qui souhaitent échanger du bitcoin contre de l’euro. Dans ce cas, l’euro est la monnaie de base, c’est-à-dire celle avec laquelle les prix de toutes les autres sont comparés.

    Les cryptomonnaies peuvent également être converties en d’autres cryptomonnaies, et pour cela nous utiliserons par exemple ETH-BTC ou USDT-BTC, si on souhaite opérer avec le prix en dollars.

    Mais toutes les combinaisons possibles de cryptomonnaies qui facilitent une conversion n’existent pas. Cela est dû au fait qu’en réalité il n’y a pas de demande sur le marché pour convertir, par exemple, Polkadot en BAT avec la paire DOT-BAT, car très peu de personnes dans de rares cas auraient besoin de faire cette conversion. 

    Il est, en revanche, plus courant de trouver une cryptomonnaie associée à Bitcoin, Ethereum et certaines stablecoins. Les monnaies populaires ou liées aux monnaies fiat constituent, en effet, d’excellentes bases pour diverses stratégies de trading.

    Tu souhaites approfondir ce sujet ? Nous avons un article qui pourrait t’intéresser.

    En rapport