logo academy

Analyse technique: comment tracer des Trendlines

7 juin, 2022
10 min
Analyse technique: comment tracer des Trendlines
débutant
Tu apprendras

    Les trendlines, ou lignes de tendance, sont un outil simple mais efficace de l’analyse technique préparatoire au trading. En tant que lignes droites, elles passent géométriquement par deux points qui, dans les diagrammes de tendance économique, correspondent aux prix. Dans cet article, tu apprendras plus précisément ce que sont les trendlines, comment dessiner une trendline baissière (ou haussière) et, grâce à des exemples pratiques, comment utiliser les trendlines dans le cadre du trading.

    Qu’est ce qu’une trendline : un indicateur de prix

    L’un des outils de base qu’un trader peut utiliser dans l’analyse technique sont les trendlines. Mais qu’est ce qu’une trendline au fait? Un outil qui est extrêmement utile pour essayer d’interpréter les fluctuations normales des marchés financiers, notamment des cryptomonnaies. 

    L’indicateur du trendline, comme son nom l’indique, aide le trader à déduire la signification d’une tendance du marché. Par conséquent, on peut identifier une tendance haussière ou baissière et ajuster sa stratégie de trading en conséquence. 

    Les lignes de tendance visent donc à prédire les futurs mouvements de prix et à donner du sens aux mouvements actuels.

    Comment tracer une trendline: entre minimums et maximums

    En général, nous comprenons ce que sont les trendlines : de simples lignes droites reliant deux points choisis. En fait, elles relient un point A à un point B, ce qui donne des lignes ascendantes, descendantes ou horizontales, parallèles à l’axe des x du graphique de la ligne de tendance. 

    Donc, pour comprendre comment tracer une trendline, nous devons choisir soigneusement les points A et B : ils doivent représenter les minimums ou les maximums de l’oscillation des prix, c’est-à-dire respectivement la valeur la plus basse et la plus haute atteinte pendant une certaine période.  

    Les hauts et les bas sont généralement à la hausse ou à la baisse (c’est-à-dire plus grands ou plus petits que les précédents), définissant ainsi des trendlines haussières ou baissières ; d’autre part, si les lignes droites qui en résultent étaient parfaitement horizontales, elles fonctionneraient exactement comme des supports ou des résistances. Cependant, un trader peut aussi considérer les trendlines avec une pente comme des supports ou des résistances dynamiques, c’est-à-dire qu’elles changent de position au fil du temps.

    Pour tracer une trendline et détecter la tendance du marché, il faut donc trouver au moins 2 hauts (ou bas) et les joindre avec une ligne droite. Cela signifie que dans les graphiques de trendline des cryptomonnaies (ou de tout autre marché financier), le prix doit “toucher” notre ligne au moins deux fois. 

    La ligne de tendance peut aussi toucher plus de 2 points, ce qui pourrait signaler une nouvelle confirmation de la tendance supposée.

    Comment utiliser les trendlines : prédire le marché

    Savoir comment tracer une trendline est la première étape, et la deuxième est de comprendre ce que la ligne met en évidence. En fait, nous sommes peut-être confrontés à deux grandes tendances du marché :

    • Marché baissier – En identifiant des sommets en baisse, la pente de la ligne de tendance sera descendante, définissant une tendance baissière. Les minimums, inclus dans l’espace entre les deux maximums, pourraient indistinctement augmenter ou diminuer, mais sans influence sur la macro-tendance baissière.
    • Marché haussier – Au contraire, si l’on identifie des points bas en hausse, la pente de la ligne de tendance sera ascendante, définissant une tendance haussière. Bien sûr, il est possible de tracer des trendlines dans des zones spécifiques du graphique, mais l’intérêt principal sera toujours la tendance générale du marché. Ainsi, même s’il peut y avoir des sommets descendants locaux, ce sont des minimums croissants sur de larges périodes qui définissent un marché haussier.

    Voici un exemple de ligne de tendance baissière, dessinée sur le graphique FTM-USDT, confirmée par trois sommets :

    tendance baissière

    Il est clairement possible d’utiliser plusieurs lignes de tendance simultanément, et pas seulement les lignes de tendance haussière et baissière “canoniques”. Cela augmentera la précision de l’analyse technique, surtout lorsque tu utilises des timeframes (périodes de temps) différents. 

    Voici quelques exemples pratiques :

    1. Création de canaux – en traçant une trendline en haut du mouvement (reliant les hauts) et une autre en bas (reliant les bas), il est possible de trouver des “canaux“, au sein desquels le prix fluctue

    Elles peuvent être ascendantes, si le prix monte, ou descendantes si, au contraire, le prix descend. 

    La tendance des prix a généralement tendance à respecter les limites des canaux, en y restant à l’intérieur, mais étant aussi influencée par la loi de l’offre et de la demande, une caractéristique du trading de cryptomonnaies, il est probable qu’elle ne parvienne pas à suivre le chemin tracé. Cela pourrait suggérer un changement de tendance du marché ou simplement une fausse “rupture” du canal. 

    Garde toujours à l’esprit que les lignes de tendance, bien qu’utiles et faciles à tracer, sont un outil brut, et qu’elles doivent être utilisées conjointement avec d’autres indicateurs d’analyse technique. 

    Regardons un exemple de canal ascendant sur le graphique BTC/USDT :

    canal ascendant

    2. Grands et petits timeframes – l’utilité des trendlines est évidente dans différents timeframes. En passant d’un cadre temporel plus grand à un cadre plus petit (de 1J à 1H par exemple), le dessin des trendlines aura une signification différente : plus le timeframe est proche de l’instantané, plus la “sensibilité” de la ligne de tendance est grande. En effet, les événements et les fluctuations minimes peuvent être enregistrés, mais les délais “précis” sacrifient la vue d’ensemble. 

    En bref, dans le graphique de 5 minutes, tu observeras les changements qui ont une signification à court terme, tandis que dans les intervalles de temps supérieurs à 24H, tu peux faire des estimations à long terme. Définis ta stratégie et choisis le meilleur délai en conséquence.

    Voici un exemple sur SOL/USDT : en observant les mêmes cadres temporels dans deux timeframes différents, on y voit la micro-tendance haussière des bougies de 1 minute, mais dans l’oscillation quotidienne, une tendance baissière est insérée. Ce ne sont pas des prévisions contradictoires, mais simplement valables dans des délais différents.

    bougies de 1 minute
    oscillation quotidienne

    Rebond, rupture et confluence : trading de trendline

    Une fois que nous avons tracé des trendlines, que nous avons compris comment les utiliser, nous devons nous comporter en fonction de nos prévisions, sans tenir compte des émotions. En fait, il existe 3 stratégies principales pour le trading de trendlines, qui sont extrêmement objectives, basées sur des lignes de tendance factuelles et éventuellement tout autre indicateur statistique :

    1. Rebondir sur la trendline – après avoir tracé une trendline (baissière ou haussière), tu mettras en place des trades qui suivent la tendance observée. Par exemple, acheter au début d’une ligne de tendance haussière pourrait être rentable (si ta prédiction est correcte). Acheter lors du “rebond” du prix sur une ligne de tendance haussière est une stratégie populaire, tout comme vendre lorsque l’oscillation du prix approche du pic marqué par une ligne de tendance baissière. 

    Cette stratégie peut également être appliquée aux canaux swing : vendre près du bord supérieur et acheter au bord inférieur. La tendance n’a pas d’importance, l’important c’est que le prix bouge !

    2. Rupture de la trendline – la rupture, et le renversement potentiel, de la tendance est un autre signal de trading intéressant. Une rupture de la trendline se produit lorsque le prix passe au-dessus d’une ligne de tendance haussière ou traverse une ligne de tendance baissière. Ainsi, un marché haussier peut se transformer en marché baissier, ou vice versa, si la trame temporelle est suffisamment grande. Par conséquent, tu peux définir des ordres à cours limités et des ordres stop pour intercepter les renversements de tendance. 

    Cependant, comme pour les canaux swing, il est important de faire attention aux “fausses ruptures”, qui provoqueraient des Bear Traps ou Bull Traps, c’est-à-dire des “pièges” pour les traders avec des prévisions opposées à la tendance réelle. 

    Tu peux voir ci-dessous la rupture d’une trendline haussière dans le graphique DOT-USDT :

     rupture d'une trendline haussière

    3. Confluences – Comme mentionné ci-dessus, les trendlines sont des outils efficaces mais sont parfois trop imprécises. Par conséquent, la plupart des traders combinent les trendlines avec des indicateurs supplémentaires. Les confluences se produisent précisément lorsque plusieurs signaux d’analyse technique sont en accord les uns avec les autres. Cela soutiendra les prévisions données par la ligne de tendance tracée. 

    Pour tirer parti des confluences, il est possible de combiner l’analyse des lignes de tendance avec les moyennes mobiles, les modèles de chandeliers, l’oscillateur RSI (Relative Strength Index) et surtout avec les supports et les résistances. 

    Les Trendlines en analyse technique

    Tracer des trendlines peut donner des indications importantes sur les tendances du marché, surtout en trading. Cependant, tout indicateur peut être fallacieux : comme la valeur des cryptomonnaies est soumise au comportement des traders, les trendlines ne seront utiles que si elles sont observées et respectées par la majorité du marché. Imagine si plus de la moitié des traders, au lieu d’acheter, vendent sur une trendline haussière : le prix casserait la tendance, générant des pertes dans les portefeuilles des acheteurs “bullish”. 

    Voilà pourquoi les experts combinent plusieurs indicateurs et se protègent toujours contre le risque spécifique de leur stratégie : rappelle-toi de ne pas dépenser plus que ce que tu es prêt à perdre, fais tes propres recherches (DYOR) et surtout que personne ne peut jamais être sûr de ce qui va se passer : l’analyse technique n’est pas une boule de cristal !

    En rapport