logo academy

Opensea : la marketplace la plus populaire de NFT

27 octobre, 2022

13 min

Opensea : la marketplace la plus populaire de NFT
débutant

Qu’est-ce qu’Opensea et comment fonctionne cette plateforme d’achat et de vente de NFT ? Nous tentons de répondre à ces questions en commençant par le début. Nous reconstituons l’histoire de la marketplace qui a été créée pour l’échange de CryptoKitties et qui s’est développée pour devenir un hub de Web3. Tu peux également y créer tes propres NFT gratuitement.

Qu’est-ce qu’Opensea : les valeurs de sa création

Pour comprendre ce qu’est Opensea, il faut remonter dans le temps. Nous sommes en 2017 et Layne Lafrance, avec l’équipe d’Axiom Zen, a lancé le projet CryptoKitties. Cette DApp, construite sur la blockchain Ethereum, est un jeu basé sur l’élevage de chatons sous forme de NFT. La propriété vérifiable des NFT, créée par le pairing des CryptoKitties, a ouvert la possibilité de monétiser les efforts des joueurs. Ces chatons, en effet, pourraient être vendus en échange de cryptos : l’une des premières formes de Play-to-Earn. Pour acheter et vendre des tokens non fongibles, il fallait toutefois une plateforme. C’est pour combler ce vide qu’est né Opensea, la marketplace NFT fondée en décembre 2017 grâce à Devin Finzer et Alex Atallah, inspirés précisément par les CryptoKitties.

En racontant l’histoire d’Opensea, les fondateurs présentent le potentiel de la technologie blockchain comme la motivation derrière la création de la plateforme. Selon eux, les NFT sont une composante fondamentale d’une nouvelle forme d’économie, décentralisée et fondée sur la propriété du contenu numérique, qui redonne ainsi la liberté et le pouvoir aux utilisateurs. Une vision partagée par la Web3, la nouvelle ère de l’Internet, où les valeurs de la DeFi seront réalisées, et auxquelles OpenSea a ajouté les siennes :

  1. Confiance et sécurité : Opensea s’engage à protéger les créateurs et les collecteurs de NFT afin qu’un climat de confiance soit maintenu. L’achat, la vente et la création de NFT sur Opensea sont soutenus par des outils, des directives et des services d’assistance pour initier tout type d’utilisateur au nouveau monde de la blockchain.
  2. Inclusivité et accessibilité : sur Opensea, tout le monde peut créer et vendre des NTF, il n’y a pas de barrières à l’entrée pour les artistes.
  3. Ampleur et variété : Opensea est la marketplace la plus populaire pour les NFT, offrant le catalogue le plus varié et le plus riche qui soit. Les utilisateurs peuvent parcourir des milliers de projets de cryptos, une offre si large qu’elle justifie son nom, signifiant “mer ouverte”.

Ces principes, associés à l’innovation, ont conduit Opensea à une valorisation de plus de 13 milliards de dollars en 2022. Au fil des ans, de nombreux capital-riskers et angel investors ont cru en la marketplace NFT par excellence : parmi eux, l’acteur Ashton Kutcher et le capital-risker Andreessen Horowitz (a16z). Chris Dixon, un partenaire renommé d’a16z, a même rejoint le conseil d’administration d’Opensea.

Opensea, cependant, a peut-être “oublié” certains de ses idéaux. Elle n’a pas encore réparti les pouvoirs de gouvernance entre ses utilisateurs, annonçant plutôt son intention d’organiser une IPO (Initial Public Offering). Fin 2021, en effet, le directeur financier Brian Roberts a émis l’idée d’une ouverture aux investissements publics. L’émission d’actions remplacerait en fait l’airdrop tant attendu du token de gouvernance. La communauté déçue s’est donc opposée à l’abandon par Opensea du modèle décentralisé. Un token de gouvernance donnerait des droits de vote aux véritables acteurs de la plateforme, qui créent et échangent des NFT, comme c’est déjà le cas sur les marketplaces concurrentes Rarible (RARI) et SupeRare (RARE).

L’irritation de la communauté a été suivie d’une rectification rapide par Brian Roberts, mais l’absence de DAO et de token de gouvernance expose toujours Opensea aux critiques au niveau de sa centralisation. L’incertitude quant aux projets futurs de l’entreprise s’accompagne toutefois de la conviction de l’équipe d’Opensea “qu’un jour, presque tout ce que nous possédons sera enregistré sur une blockchain”, probablement “tokenisé” sous forme de NFT. C’est principalement pour cette raison que l’équipe a développé une plateforme dédiée. Maintenant que nous savons ce qu’est Opensea et que nous connaissons son histoire, nous pouvons étudier son fonctionnement et ainsi découvrir comment créer, acheter et vendre des NFT sur Opensea.

Comment fonctionne Opensea ?

Comprendre le fonctionnement d’Opensea n’est pas complexe, du moins pour ceux qui ont déjà utilisé une marketplace en ligne. L’achat et la vente sur Internet sont désormais monnaie courante : on peut considérer Opensea comme un “Ebay pour les NFT“. D’ailleurs, les tokens non fongibles peuvent être minted (créés) sur la plateforme elle-même, ce qui est impossible pour les biens physiques.

Comme toute plateforme de “e-commerce”, la page d’accueil d’Opensea comporte une section ” explorer “. Tu y trouveras des NFT divisés par catégorie, comme des objets de collection, des photographies, des domaines NFT et même des objets du metaverse (comme les actifs de The Sandbox). Si tu aimes les statistiques, en revanche, la section “classement rassemble les collections NFT par trading volume, prix de base et nombre de ventes. Tu peux également découvrir les tendances actuelles et ajouter les collections que tu préfères à ta liste de surveillance personnelle. Pour ce faire, tu dois toutefois créer un compte sur Opensea. 

Tu n’as pas besoin d’être inscrit pour explorer opensea.io, mais pour acheter, vendre, créer ou “favoriser” un NFT, tu dois avoir un compte. Sur Opensea, tu n’as pas seulement besoin d’un identifiant et d’un mot de passe : tu as besoin d’un crypto-wallet, qui est essentiel pour envoyer, recevoir et stocker des cryptos, et donc aussi pour négocier des NFT sur Opensea. En créant une adresse de portefeuille et en la connectant à Opensea, tu auras alors ton compte, prêt pour toute opération. Opensea propose plusieurs solutions pour créer un wallet crypto. MetaMask est le plus populaire, mais tu peux trouver la liste complète des portefeuilles pris en charge ici.

Memo

Lorsque tu crées un portefeuille de cryptos, il faut toujours stocker la seed phrase. Les 24 mots avec lesquels tu pourras toujours récupérer le wallet et tes cryptos, au cas où tu aurais oublié ton mot de passe ou aurais besoin d’importer le wallet sur un nouvel appareil.

De nombreuses blockchains permettent aujourd’hui la création de NFT, en plus d’Ethereum. Opensea prend en charge plusieurs d’entre elles, ce qui signifie que les transactions d’achat et de vente auront également lieu sur la même blockchain que celle où le NFT a été minted. Par conséquent, avant d’ouvrir une adresse de wallet, il faut évaluer sur quelle blockchain se trouve le NFT que tu as l’intention d’acheter. Pour Ethereum et ses layer 2, comme Polygon, il existe de nombreux wallet compatibles. Par contre, pour les autres blockchains “plus jeunes”, les options sont moins nombreuses : Phantom pour Solana (SOL), Core pour Avalanche (AVAX), Kaikas pour Klaytn (KLAY), par exemple.

MetaMask, en particulier, prend en charge les NFT d’Ethereum, de Polygon et de Klaytn. Il peut être installé comme une extension de navigateur ou appli mobile. Après cela, tu peux enfin créer ton compte sur Opensea en associant l’adresse du portefeuille que tu viens de générer. Tu auras besoin de ce wallet pour acheter et créer des NFT sur Opensea, afin de pouvoir les stocker en toute sécurité. En outre, un wallet est nécessaire pour approuver toutes tes actions sur Opensea. Chaque interaction nécessite une “signature”, paraphée par une fenêtre pop-up du navigateur, automatiquement ouverte par ton wallet.

Le tableau de bord de ton profil te permettra donc de suivre tes activités sur la plateforme, mais il sera pour l’instant vide. Opensea affichera automatiquement les NFT dans la section “collectés”, mais seulement si le wallet connecté les contient déjà. Si ce n’est pas le cas pour toi, il est temps d’explorer le marché, à la recherche de ta première œuvre numérique à collectionner : découvrons comment acheter des NFT sur Opensea.

Comment acheter des NFT sur Opensea

Maintenant que tu as découvert le fonctionnement d’Opensea et que tu as lié ton wallet à ton compte, tu seras peut-être intéressé par ce guide pour savoir quel NFT acheter. Définis ton budget, renseigne-toi sur les créateurs de la collection, comprends de quel type de NFT il s’agit et utilise la rarity tool pour évaluer sa rareté. Enfin, tu devras déterminer où et comment acheter le NFT que tu veux, en fonction du marché et de la manière dont les créateurs choisissent de le vendre.

Sur Opensea, tu as trois options pour acheter des NFT :

  • Acheter maintenant” : certains NFT sont en vente à un prix fixe et, comme sur toutes les plateformes d’e-commerce, ils peuvent être achetés à tout moment.
  • Ventes aux enchères : des enchères peuvent être organisées pour vendre des NFT sur Opensea, auxquelles tout le monde peut participer en faisant une offre. Le vendeur peut accepter n’importe laquelle des offres reçues avant la clôture de l’enchère, ou une fois le délai écoulé, le NFT ira au plus offrant.
  • Bidding : on peut également enchérir sur des objets qui ne sont pas à vendre, qui font partie des collections d’autres utilisateurs d’Opensea, ou enchérir pour un montant différent du prix d’achat fixé par le vendeur.

Maintenant que tu connais les méthodes, tu peux comprendre comment acheter des NFT sur Opensea. Sur la page officielle de la marketplace, on trouve un guide étape par étape : résumons-le en quelques points en donnant un exemple “d’achat immédiat” :

  • Connecte ton portefeuille crypto à Opensea, si tu ne l’as pas encore fait.
  • Choisis ton mode de paiement : pour acheter un NFT sur Opensea, tu as besoin de cryptos, souvent de l’ETH ou du MATIC, que tu peux acheter sur un exchange et transférer ensuite vers ton wallet. Dans certains cas, il est également possible de payer directement par carte de crédit.
  • Évalue les commissions : le prix total est toujours supérieur au prix fixé pour le NFT, car il existe des commissions (gas fees) associées à toute transaction sur la blockchain. Elles sont requises par le réseau spécifique que tu utilises. Si tu payes par carte, il y a également des frais de traitement. Ces frais sur Opensea ne sont pas imposés par la marketplace mais par la blockchain ou au circuit qui traite le paiement. Les commissions ne reviennent donc pas à Opensea.
  • “Signe” la transaction ou saisis les détails de ta carte : si tu as connecté ton portefeuille à Opensea, l’acceptation du paiement devrait faire apparaître une pop-up approuvant la transaction. Ou bien, tu devras saisir les détails de ta carte si tu ne payes pas en cryptos.

Félicitations, le NFT est désormais à toi ! Sa propriété a été enregistrée sur la blockchain et tu devrais voir l’objet numérique dans ta collection de profils. Tu peux simplement le laisser dans la “vitrine”, fier de ton achat, l’utiliser dans des protocoles compatibles, comme des jeux dans le metaverse, ou le vendre !

Découvrons donc comment vendre des NFT sur Opensea, peut-être en créant notre propre œuvre originale ?

Comment créer et vendre des NFT sur Opensea ?

Passons en revue les étapes de base pour créer et vendre des NFT. Tout d’abord, qu’est-ce qu’un NFT ? Tout contenu numérique peut être tokenisé en NFT, c’est-à-dire enregistré sur une blockchain : une image, un GIF, une vidéo, des objets tridimensionnels, un morceau de musique, des domaines internet, la liste est potentiellement infinie. Cependant, si nous voulons comprendre comment créer un NFT sur Opensea, nous devons d’abord définir le processus de minting.

Mint (ou “frapper” comme pour une pièce de monnaie) un NFT signifie enregistrer ses “métadonnées” de manière immuable sur une blockchain, de façon à prouver son authenticité et sa propriété. Ainsi, une simple “capture d’écran” d’un NFT n’en fait pas un objet personnel. Tu peux créer un NFT directement sur Opensea :

  • Le wallet connecté à ton compte sera la destination des NFTs créés, assure-toi qu’il est compatible avec la blockchain où tu veux mint ton travail.
  • Choisis une blockchain : chaque réseau présente des caractéristiques différentes, telles que les gas fees, la vitesse, l’évolutivité, l’interopérabilité. Évalue-les en fonction de l’objectif de ton NFT.
  • Crée une collection : chaque NFT doit faire partie d’une collection, même s’il s’agit d’une pièce unique. C’est gratuit, tu le trouveras dans le menu déroulant de ton compte : définis le nom et la catégorie, ajoute des liens utiles à ton projet.
  • Télécharge le fichier à transformer en NFT dans la section “ Créer ” : l’objet ne peut pas dépasser 100 Mo. Ici, tu peux définir toutes les propriétés et métadonnées de ton NFT, y compris l’approvisionnement et la blockchain sur laquelle l’enregistrer.

Tout est prêt ? Appuie sur “créer” et tu obtiendras ton NFT. À bien noter que la création d’un NFT sur Opensea a généralement un coût (les gas fees que nous avons déjà mentionnés). Sur Ethereum et Polygon, par contre, tu peux faire du lazy minting. En un mot, tu peux créer un NFT gratuitement et le mettre en vente sans faire de minting, de sorte qu’on n’enregistre le NFT sur la blockchain que lorsqu’on l’achète. De cette façon, l’acheteur paiera à la fois la commission d’achat et les gas fees pour le minting.

Maintenant que tu as compris comment créer un NFT sur Opensea, la vente est très facile. Cherche le NFT que tu souhaites vendre dans ton profil et, en ouvrant la page dédiée, clique sur “Vendre” dans le coin supérieur droit. Tu peux mettre en place l’un des 3 modes de vente dont nous avons déjà parlé. Il ne nous reste donc plus qu’à parler des coûts qu’encaisse Opensea, associés à ce processus.

Opensea retient 2,5% de chaque vente comme frais de service. En plus, les vendeurs paient des gas fees pour accepter des offres dans une vente aux enchères. Enfin, il peut y avoir des creator fees. C’est-à-dire que le créateur d’un NFT peut demander des royalties (ou redevances) sur chaque vente de son œuvre : une commission pouvant aller jusqu’à 10 % de la vente, qui est ensuite soustraite du total reçu par le vendeur.

Maintenant que tu comprends ce qu’est Opensea, comment ça fonctionne et que tu sais comment vendre et créer des NFT sur Opensea, tu es prêt pour l’aventure dans le monde de l’art non fongible. 

En rapport