logo academy

Comment fonctionne le trading : forex vs cryptomonnaies

20 octobre, 2020

9 min

Comment fonctionne le trading : forex vs cryptomonnaies
débutant

L’achat de cryptomonnaiessur un exchange peut être comparé à l’achat de monnaies fiduciaires, car les deux systèmes sont basés sur le commerce des devises (trading) et entraînent des pertes ou des gains en fonction de la fluctuation de leur prix.

Si je vais au Japon et que j’échange 100 € contre 12 400 yens, je fais une opération de change. De même, si j’achète 0,0097 BTC avec 100 €, j’effectue une opération de change. 

La différence la plus importante est que le Bitcoin, comme les autres cryptomonnaies, n’est pas une monnaie nationale. Voyons donc comment fonctionne le trading des monnaies fiat et crypto.

Comment fonctionne le trading de monnaie fiat et de cryptomonnaies

Lorsque nous parlons d’acheter des devises traditionnelles, nous faisons référence à un marché spécifique appelé Forex.

Le marché des cryptomonnaies et le marché du forex sont tous deux décentralisés. Aucun organisme n’est en charge de ce marché et chaque intermédiaire propose une cotation des paires strictement basée sur le prix du marché actuel.

Forex

Forex est le sigle pour « Foreign Exchange Market », c’est-à-dire le marché des devises. Il s’agit d’un marché mondial décentralisé et de gré à gré dédié au trading des devises. Le Forex détermine les taux de change pour chacun d’eux et inclut tous les aspects de l’achat et de la vente.

Jusqu’à il y a quelques années, avant l’explosion du phénomène du trading en ligne, le trading Forex était le domaine exclusif des grandes institutions financières, des grandes entreprises et des banques centrales. 

Au début des années 2000, l’arrivée d’Internet a permis aux petits investisseurs d’entrer sur le marché des devises via des comptes de courtage en ligne proposés par des brokers (courtiers) spécialisés. Aujourd’hui, les petits investisseurs peuvent également accéder au marché des cryptomonnaies principalement grâce aux services d’un exchange.

Comprendre le mécanisme derrière le Forex (achat et vente) nous permettra de mieux comprendre celui derrière l’achat de cryptomonnaie. 

Trading online

Le trading en ligne est l’échange d’actifs en ligne à des fins spéculatives, c’est-à-dire dont le but est de profiter de la variation de prix d’un actif à court ou à long terme.

Comment fonctionne le trading de cryptomonnaies

Le mécanisme du trading forex est très simple : nous parlons de trading simultané de devises. Une devise est achetée et une autre est vendue en même temps.

Les devises sont toujours négociées par paires (pair), par exemple l’euro et le dollar américain (EUR / USD), et l’échange s’effectue par l’intermédiaire d’un courtier (broker) ou d’un négociant (dealer).

Il en va de même pour les cryptomonnaies, on achète une devise et on en vend une autre en même temps. Pour cela, elles s’échangent toujours par paires, par exemple, BTC-ETH (Bitcoin achète Ethereum). Ou BTC-EUR lors de la conversion de Bitcoins en euros.

Pair

Une pair est un “couple” de cryptomonnaies ou de monnaies fiat qui peuvent être échangées entre elles. Une paire s’écrit avec le code des deux devises, joint par un tiret qui indique la relation financière (p. ex : BTC-EUR). Dans une pair, la première devise achète la seconde (p. ex : BTC-EUR = Bitcoin achète des euros, donc je convertis mes Bitcoins en euros). Le prix du BTC/EUR, ou le taux de change, informe les traders du nombre d’unités de devise cotée (EUR) dont ils ont besoin pour acheter une unité de devise de base (BTC).

Voyons donc un exemple pratique d’achat sur le Forex. 

Depuis la page du marché de Forex de n’importe quelle plateforme de courtage, nous faisons défiler les différentes paires et choisissons la cotation de la paire Euro/Dollar qui s’applique aujourd’hui à :

EUR/USD = 1,14107

  • La devise à gauche du signe « / » (barre oblique), dans notre cas EUR (euro), est appelée la devise de base ;
  • La devise de droite, dans notre cas USD (dollar américain), est la devise cotée (également appelée devise secondaire).

Ainsi, sur la base de notre exemple, pour acheter 1 euro, je devrai payer 1,14107 dollar américain. À l’inverse, si je voulais vendre 1 euro, je recevrais 1,14107 dollar américain.

Voyons maintenant le même exemple dans une opération d’achat et de vente sur un exchange de cryptomonnaie. 

Nous choisissons d’acheter du Bitcoin avec de l’Euro, donc la paire BTC/EUR, où aujourd’hui BTC = 10 322,81 EUR

Pour acheter 1 Bitcoin, je dois débourser 10 322,81 euros. À l’inverse, si je veux vendre 1 Bitcoin je recevrai 10 322,81 euros.

Mémo

Tu n’es pas obligé d’acheter ou de vendre 1 Bitcoin. Tout comme l’euro est divisé en centimes, de la même manière le Bitcoin et toutes les cryptomonnaies sont divisibles en décimales. La plus petite fraction du Bitcoin est de 0,00000001 BTC (8 décimales).

La même opération peut être effectuée sur n’importe quelle paire, d’euro à crypto et de crypto à crypto. Par exemple, tu peux choisir d’acheter de l’éther avec du Bitcoin (paire ETH/BTC) ou du Ripple avec de l’euro (paire XRP/EUR).

Les commissions de trading

Certains éléments doivent être pris en considération lors du trading de forex ou de cryptomonnaies :

  • les frais de transaction 
  • le spread de la plateforme
  • la volatilité

Comme les plateformes de trading forex, les exchanges de cryptomonnaie facturent également des frais et un spread pour certaines transactions. 

Les commissions servent à rembourser le service offert par l’exchange et les frais de transaction sur la blockchain, tandis que le spread amortit les pertes de l’exchange dues à la volatilité du marché. Ce dernier représente la source de revenus de la plateforme d’exchange. 

Il existe des exchanges centralisés et décentralisés. Les premiers sont plus adaptés à ceux qui abordent les cryptomonnaies pour la première fois, car ce sont des services créés par des entreprises du secteur. 

Ils aident donc les clients à résoudre tous les problèmes techniques et opérationnels, offrent une interface beaucoup plus simple que les plateformes décentralisées et fournissent des services supplémentaires tels que les portefeuilles.

Profiter de la volatilité

La volatilité est un élément qui, on l’a vu, caractérise tous les marchés. Pour les traders, la volatilité est le facteur qui génère réellement un gain (ainsi que des pertes potentielles).

En plus d’être une mesure de l’incertitude, la volatilité est également liée au risque. Elle est en effet directement proportionnelle : plus la distance entre le prix et la valeur moyenne d’un actif est grande, plus le risque est grand.

Les cryptomonnaies peuvent atteindre des fluctuations de prix très élevées, à la fois positives et négatives, telles que -7 % ou + 20 % en 24 h. C’est pourquoi ces dernières sont classées comme actifs à haut risque. 

Le mécanisme pour générer un rendement avec les cryptomonnaies repose sur un principe assez trivial : acheter à un prix bas-moyen par rapport aux standards du marché et revendre à un prix plus élevé. 

Par exemple, si j’ai acheté 1 BTC à 8 000 € et que dans les 6 mois le prix est passé à 10 400 €, je pourrais revendre mes Bitcoins pour recevoir 10 400 €, dont 2 400 € correspondent à mon rendement (égal à 30 %).

Passer un ordre d’achat

Passer une commande sur le marché forex est assez simple, de nombreux dealers proposent une interface très intuitive.

Prenons un exemple :

  • Tu décides d’acheter 1 000 euros d’EUR/USD à un taux de change de 1,1800. Ton solde est automatiquement de +1 000 euros/-1 180 dollars.
  • Après un certain temps, le taux de change évolue (en raison de la volatilité) et atteint le niveau de 1,250.
  • Tu décides d’échanger les 1 000 euros achetés : tu souhaites les revendre pour en tirer un profit. Ton solde sera de -1 000 euros/+ 1 250 dollars

En résumant les résultats obtenus nous aurons :

EUR +1.000 – 1.000 = 0

USD -1.180 + 1.250 = +70

Le gain de cette position était donc de 70 dollars américains.

Cela peut sembler anodin mais c’est précisément ainsi que l’on gagne de l’argent avec l’échange de devises, qu’elles soient traditionnelles ou innovantes. 

Mémo

La volatilité est une mesure en pourcentage qui indique la distance entre le prix d’une classe d’actifs et sa valeur moyenne. Une volatilité élevée signifie plus d’instabilité, plus d’instabilité implique plus de risque, plus de risque se traduit par un rendement ou une perte plus élevé.

Lorsque la volatilité est élevée, les fluctuations de prix seront plus marquées, tandis qu’une volatilité faible correspond à une évolution des prix plus linéaire. 

Revenons à l’exemple précédent où nous montrons une variation sur les cryptomonnaies. 

  • Tu décides d’acheter 300,05 € d’Ether (ETH/EUR). À ce moment 1 ETH = 131,05 € 
  • Ainsi, dans le résumé de l’achat, tu verras l’équivalent en ETH des 300,05 euros que tu négocies, dans ce cas 2,1606 ETH
  • Ton solde est automatiquement de -300,05 €/+2,1606 ETH
  • Après un certain temps, le prix de l’ETH évolue (en raison de la volatilité) et atteint 1 ETH = 318,94 € 
  • Tu décides donc d’échanger les 2,1606 ETH en euros pour obtenir un profit.
  • Comme on le voit, ton solde est maintenant de -2,1606 ETH/+ 718,01 EUR, avec un bénéfice de 417,96 euros

La volatilité, même si elle est liée au risque et à l’incertitude, peut donc être une opportunité

Pour cela, il faut penser à long terme en investissant de petits montants à différents moments, de manière à ne pas devoir rechercher le timing parfait du marché mais à obtenir une fourchette plus large qui réduit l’effet des fluctuations et procure un avantage.

En fait, si par exemple tu es prêt à attendre plus longtemps avant de vendre, tu peux bénéficier du marché bullish. Si tu veux en savoir plus sur cette technique, lis « Stratégie de la discipline militaire »

En rapport